En mars 2019, le dispositif d’installation d’un éthylotest anti-démarrage a été généralisé pour toutes les personnes dont le permis de conduire a été suspendu pour cause de taux d’alcool au volant.

Afin de lutter contre la récidive d’état d’alcoolémie, a été mis en place début 2019 l’instauration de l’usage de l’éthylotest anti-démarrage (ou EAD) pour les personnes dont le permis de conduire est suspendu durant une durée déterminée. Lors d’une suspension de permis, le préfet a désormais la possibilité d’obliger la personne concernée à utiliser un EAD lors de la prise du véhicule.

Au 1er octobre 2019, la limite de concentration d’alcool sera de 0,10mg/l dans l’air expiré (ou 20mg/l dans le sang), équivalent à zéro verre d’alcool bu avant de prendre le volant.

Comment ça marche ?

L’EAD est un dispositif permettant d’empêcher le véhicule de démarrer si le taux d’alcool du conducteur est positif.

RTE Technologies peut vous conseiller dans la recherche de solution d’EAD le plus adapté à vos besoins.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.